top of page

Comment naturaliser une cour de garderie ?

Dernière mise à jour : 7 mars

Que ce soit, naturaliser, verdir ou végétaliser sa cour de garderie, toutes les excuses sont bonnes pour permettre aux enfants de bénéficier des bienfaits de la nature au quotidien. Cela dit, pour naturaliser sa cour de garderie il y a plusieurs éléments à prendre en considération et c’est pourquoi je prends le temps de vous partager les meilleurs conseils que j’ai pour vous en tant que professionnelle et passionnée.


La naturalisation c’est …


Une aire de jeux qui intègre à la fois des équipements traditionnels (p. ex. des pièces et matériaux libre) et un niveau élevé d'éléments naturels (p.ex. des arbres, arbustes, fleurs, plantes comestibles, etc.). En résumé, ce serait de mettre à la disposition des enfants un espace de jeux qui crée un continuum des apprentissages faits en nature.


La provenance de la naturalisation


L'ouvrage Last Child in the Woods de Richard Louv est l'une des nombreuses raisons de cette tendance émergente. Les environnements de jeux verts sont principalement conçus afin de promouvoir la liberté d'expression et la créativité dans des espaces qui permettent aux enfants de travailler ensemble en utilisant des matériaux à portée de main pour créer de nouvelles choses et donner un nouveau sens à l'espace. Ils tentent également de créer des espaces hautement stimulants et intéressants pour les enfants tout en offrant un lien avec le monde naturel.


Les principaux critères d'une cour naturalisée


Une cour naturalisée doit :

  1. Fournir des pièces et matériaux de jeu libres, recyclés, manufacturés et provenant de la nature;

  2. Fournir un contact direct avec la nature ;

  3. Des espaces qui soutiennent et stimulent les 5 sens

  4. Offrir des défis (c.-à-d., hauteur, vitesse, outils, se cacher, etc.)


Mener à bien un projet


Ce n’est pas tout de savoir ce qu’est une cour naturalisée. Lorsqu’il est temps de mettre votre projet en place, si vous êtes la personne qui menez ce projet, il est important d’avoir en tête des trucs pour avancer avec confiance.


Voici 5 conseils afin de mener à bien un projet de naturalisation avec CONFIANCE


Commencez tôt à réfléchir à votre concept


Comme je dis souvent, il faut approximativement 1 an ½ à 2 ans entre le moment où vous avez l’idée de créer une nouvelle cour et le moment où vous ferez la première pelletée de terre. Il est important de s’y prendre tôt.


Consulter les utilisateurs de la cour


Si vous pensiez faire le projet de naturalisation sans consulter les éducatrices(teurs) et les enfants, votre projet est voué à l’échec ! Assurez-vous que les choix qui seront pris auront d’abord été réfléchis par les utilisateurs… Après tout, ce sont eux qui utilisent la cour.


L’argent c’est le nerf de la guerre


Trouver des subventions et des sous pour votre projet c’est LE NERF de la mise en place de votre projet. Des projets de naturalisation peuvent aussi bien coûter 0$ tout comme ils peuvent vous en coûter 200,000$. Il est important de bien déterminer l’ampleur des choses à faire, d’en évaluer le coût et d’amasser les sommes.


Mettez à jour votre programme éducatif ou votre offre éducative


Votre programme éducatif est le résumé des services éducatifs que vous mettez de l’avant tous les jours auprès des enfants. Il se doit d’être à jour avec les valeurs et services que vous défendez, et ce, pour le bien des enfants et des adultes gravitant autour de la garderie.


Demander à des professionnels de vous aider


Vous êtes des personnes qui connaissez votre environnement et votre institution comme personne d’autre. Tout comme un consultant et un architecte connaissent tous les recoins des normes et règlements concernant l’aménagement des cours. En demandant de l’aide, vous économiserez un temps fou et de nombreux échanges de courriel afin de trouver les réponses à vos questions.


N’oubliez pas que la cour que vous mettrez en place sera à la disposition des enfants pour les 25 prochaines années. En demandant de l’aide, cela vous permettra notamment :

  • D’éviter des essais-erreurs quant aux choix d’aménagement appropriés afin de respecter le développement, les intérêts et capacités des enfants à travers le temps

  • De faciliter les prises de décision

  • De diminuer votre stress lié à la gestion du projet. Votre mission est principalement liée à la réussite éducative des enfants. Elle n’est pas de connaître par cœur le guide de la norme CAN/CSA Z614 pour les aires de jeu. Ça, c’est notre travail.

  • De bénéficier d’une structure afin d’avancer en confiance dans les tâches avec lesquelles vous avez les compétences. Autrement dit, vous éprouverez du plaisir à le faire.

  • En faire bénéficier les enfants rapidement. C’est le principal, selon moi !


En espérant que tous ces conseils vous auront été utiles pour mener à bien votre projet de naturalisation.


Si tu as besoin d’un coup de main, prends le temps de nous écrire ou de nous appeler pour discuter de ton projet. Si nous sommes en mesure d’aider ton équipe de travail, nous pourrons dire mission accomplie !









193 vues0 commentaire

Comments


bottom of page